mardi 11 août 2020

Visionnage parisien (50)

Le Piège à cons. Jean-Pierre Mocky (1979)

Visionnage parisien (49)

Nathalie Ganger. Marguerite Duras (1972)
«Qu'est-ce qui les unit encore ? se répétait Jonas. Passons sur les réponses basses : les habitudes, les commodités, l'argent peut être - la mère de Liselotte devait avoir des ronds. Ou plutôt le remords ? Matthias avait-il pris le parti se s'infliger la punition d'avoir sous les yeux -enfin quand il était là !- la femme, l'être humain que ses trahisons, ses infidélités, ses mensonges avaient transformée, bouleversée. L'accorte et un peu superficielle Liselotte était devenu cette figure étrange et muette dont la vie personnelle s'était arrêtée, il y a plusieurs années, et qui se survivait sans espoir, emmurée dans un chagrin qui avait évolué en stupeur étonnée, en hébétude morne, en existence végétative sans avenir ni projet : les images à peine regardées ou écoutées de la télé, les tâches ménagères reprises jour après jour : nettoyer, laver, éplucher, frotter -s'asseoir enfin devant le poste, la réserve de whisky cachée sous le fauteuil au cas où...»

Les Papiers de Walter Jonas. Baptiste Marrey. Actes sud (1985)

Éblouissement des prémisses (52)


«-Et cette femme, y-a-t-il longtemps qu'elle est partie ?

- Quelques minutes avant votre venue, monsieur.
- En rouge ? 
- Vous voulez dire, monsieur, vêtue de rouge ?
-Bien sûr.
- En effet, elle portait une ondoyante robe rouge, dont j'ai admiré, monsieur, permettez-moi de le dire, la subtile élégance. Un noeud, dans la chevelure reprenait la couleur. Vous connaissez peut être cette personne ?
- Ce n'est pas impossible.»

Les Lieux-dits : petit guide d'un voyage dans le livre. Jean Ricardou. Gallimard (1969)


dimanche 9 août 2020

Visionnage domestique parisien (48)

Conte d'hiver. Éric Rohmer (1991)

Dans ce film Rohmer est très fort pour nous prendre à rebrousse-poil. On trouve insupportable l'espoir de Félicie parce qu'on a eu tous, un jour ou l'autre, tous leurrés d'un espoir qui s'est avéré déçu. D'ailleurs on trouve insupportable Félicie en général. Mais lors de sa rencontre avec Charles dans l'autobus, on se prend à rêver comme elle qu'elle ait eu raison de se garder pendant quatre ans. Chapeau à la performance de Charlotte Very qui nous retourne comme un gant.
«Une autre bien fausse idée qui a généralement cours actuellement, c'est l'équivalence que l'on établit entre inspiration, exploration du subconscient et libération, entre hasard, automatisme et liberté. Or cette inspiration qui consiste à obéir aveuglément à toute impulsion est en réalité un esclavage. Le classique qui écrit sa tragédie en observant un certain nombre de règles qu'il connaît est plus libre que le poète qui écrit ce qu'il lui passe par la tête et qui est l'esclave d'autres règles qu'il ignore.»

Le Voyage en Grèce. Raymond Queneau. Gallimard (1973)


mardi 4 août 2020

«Dans la bourgeoisie, le côté sentencieux et satisfait existe déjà du temps de Charles VII. Mais la cupidité est réprimée par le confesseur et, ainsi que l'ouvrier, du reste, le commerçant est maintenu par les corporations qui dénoncent les supercheries et les dols, détruisent les marchandises décriées, taxent, au contraire, à de justes prix, le bon aloi des oeuvres. De père en fils, artisans et bourgeois travaillent du même métier ; les corporations leur assurent l'ouvrage et le salaire ; ils ne sont point tels que maintenant, soumis aux fluctuations du marché, écrasés par la meule du capital ; les grandes fortunes n'existent pas et tout le monde vit ; sûrs de l'avenir, sans hâte, ils créent les merveilles de cet art somptuaire dont le secret demeure à jamais perdu.»

Là-Bas. J.-K. Huysmans. Gallimard (1985)